Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 14:48
Poutine et les ONG..."indésirables"...

En attendant...Juste la dépêche AFP

MOSCOU (AFP)
Le président russe Vladimir Poutine a promulgué samedi une loi dénoncée par les défenseurs des droits de l'Homme qui permet aux autorités d'interdire les organisations étrangères installées en Russie considérées comme "indésirables" par l?État.


L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avait demandé au chef de l'Etat de mettre son veto à ce texte, qui pour plusieurs ONG constitue une forme de répression contre les voix critiques du pouvoir, moins de trois ans après une autre loi controversée sur les "agents de l'étranger".


Le texte, voté par les deux chambres du Parlement et promulgué en moins d'une semaine, "prévoit que l'activité d'une organisation non gouvernementale étrangère ou internationale, représentant une menace aux fondements constitutionnels de la Fédération de Russie, la capacité de défense du pays ou la sécurité du gouvernement, puisse être reconnue indésirable", a rappelé le Kremlin dans un communiqué.


La loi a été présentée par ses défenseurs par une "mesure préventive" nécessaire après la mise en place de sanctions sans précédent contre la Russie l'année dernière par les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne.


Elle donne aux autorités la possibilité d'interdire les ONG étrangères concernées et de poursuivre leurs employés, qui risqueront jusqu'à six ans de prison ou pourront se voir interdire d'entrée sur le territoire russe.


Elle permet aussi de bloquer les comptes bancaires des structures visées ainsi que leur accès aux médias, tandis que les organisations russes recevant des fonds d'organisations jugées indésirables devront "rendre compte" de leurs actes.


Les députés ont invoqué le besoin d'arrêter "les organisations destructrices" travaillant en Russie, où elles peuvent menacer "les valeurs de l'Etat russe" et fomenter des "révolutions de couleur", du nom donné aux mouvements pro-occidentaux ayant secoué plusieurs ex-républiques soviétiques au cours des dernières années.


- "Répression" -

L'OSCE s'est inquiétée d'une "formulation vague et imprécise" qui "impose des restrictions sérieuses sur un large éventail de droits démocratiques importants, dont la liberté d'expression et la liberté de la presse".

Pour ses détracteurs, ce manque de précision permet en outre aux autorités d'également cibler les entreprises étrangères. Le Parquet pourra en outre imposer le qualificatif d'"indésirable" à une organisation sans avoir besoin d'une décision de justice.

Les organisations de défense des droits de l'Homme ont largement condamné ce projet de loi, qualifié par Amnesty International de "dernier chapitre dans la répression sans précédent contre les organisations non-gouvernementales".

Le texte vient compléter une loi déjà votée en 2012 qui oblige les ONG qui reçoivent un financement étranger et ont une "activité politique" à s'enregistrer en tant qu'"agent de l'étranger".

Il entre "indéniablement dans la tendance du Kremlin à la répression contre les voix indépendantes en la portant à un nouveau niveau", a estimé Human Rights Watch dans un communiqué. "Les cibles de cette nouvelle loi (...) sont en réalité les militants et organisations russes" en les "coupant de leurs partenaires internationaux, les isolant", a ajouté l'ONG.

L'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'Homme avait également indiqué "s'opposer fermement" au texte et "appeler la communauté internationale à (le) condamner", y voyant "un outil de persécution des organisation sans but lucratif (...) isolant encore la Russie et encourageant la xénophobie et le nationalisme".

"C'est une mesure préventive et personne n'a envie de devoir l'appliquer", s'est défendu cette semaine le député Alexandre Tarnavski, rapporteur de la loi, qui assure que son adoption était nécessaire après la mise en place des sanctions occidentales contre la Russie l'année dernière.

"Cette loi est une mesure de dissuasion pour que les entreprises qui sont là pour faire des affaires ne fassent que des affaires, et ne se mêlent pas de politique", a-t-il indiqué à l'AFP.

Partager cet article

Repost 0
Publié par François Rubio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ONG & Humanitaire NGOs
  • ONG & Humanitaire NGOs
  • : Francisco RUBIO, maître de conférence à l'université du Mans commente l'actualité des ONG et de l'humanitaire.
  • Contact

A découvrir...

2-Nous sommes tous Charlie

NOUVEAU !

ONG-HUMANITAIRE vous offre un fil d'information temps réel personnalisable sur la base des Google news.
Tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir les infos". C'est VOTRE journal !

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                    
 

 

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

A LA UNE :

 

header-guerre-14-18-300px.jpg
par Francisco RUBIO

ong-humanitaire-rubio-mobile.jpg

RUBIO-dictionnaire-pratique-humanite g

  Vient de paraître - Cliquer sur la couverture ci-dessus.

 

 

 ___________

Articles Récents

  • Simone Veil : hommage et leçons pour toute la classe politique
    Il m’a été donné deux fois dans ma vie de rencontrer Simone Veil : une fois lors d’un colloque de la Société française pour le droit international à Nanterre. Simone Veil était alors présidente du Fonds d’affectation spéciale au profit des victimes de...
  • Peur sur la démocratie ?
    La multiplication des attaques et interdictions sur les ONG est un bien mauvais signe. Égypte, Russie, Hongrie, Chine, Algérie, Soudan, Israël… Tous ces pays ont un point commun : sous des prétextes divers ils viennent d’adopter ou de renforcer leur législation...
  • Un peu partout dans le monde la liberté d'association est menacée. Russie, Chine, Burundi, Georgie, Azrbaïdjan et la liste n'est pas exhaustive hélas, adoptent des législations de plus en plus restrictive sur la liberté d'association sous des prétextes...
  • FOODWATCH - L'ONG qui alimente le débat : hydrocarbures dans l'alimentation en cours d'élimination !
    L'ONG Foodwatch poursuit son action d'information sur les aliments que nous consommons et cela commence à porter ses fruits Chère lectrice, Cher lecteur, Foodwatch poursuit son travail d'alerte sur les produits alimentaires que nous consommons. Certains...
  • L'HUMANITAIRE DANS TOUS SES ETATS - CICR - 21 octobre 2016
    Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Rattrapage week-end Chers lecteurs et lectrices, Les combats s'intensifient à Mossoul en Irak. Le CICR se tient prêt à assister immédiatement 270 000 personnes qui pourraient fuir la ville. Le Président...
  • Chère lectrice, Cher lecteur, La crise des réfugiés en Europe est un événement considérable. En effet, c’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l’Europe doit faire face à un tel afflux de migrants. Disons migrants et non pas réfugiés....
  • TRIBUNE #3 : DTB Togo
    DTB Togo • 06-12-2016 16:15 • je suis le directeur exécutif de l'association DTB ( développement des techniques de la biodiversité à la recherche d'une association ou ong pouvant nous accompagner dans les thématique agro écologie, environnementale, éducative,...
  • TRIBUNE #2 : Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court.
    Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court. The positive contributions made by various ad hoc international penal tribunals such as that of the ICTY & ICTR and the permanent ICC further the promotion...
  • Tribune #1 : ACEH-Les Compagnons Solidaires Action Terre d'Afrique
    TRIBUNE est un espace d'expression pour les ONG et associations offert par ong-humanitaire.com - Emmanuel So'o ateba Cofondateur ACEH Association de Coopération et d'Entraide Humanitaire BP:11369 Yaoundé Cameroun-Afrique centrale Tel:00237.699.74.94.25...
  • CICR - Le rattrapage du week end !
    Chers lecteurs et lectrices, Cette semaine aura été marquée par le bombardement d'un convoi humanitaire à Alep, énième violation grave du Droit international humanitaire dans le conflit syrien. A New-York, aux Nations unies, le président du CICR a appelé...

Fil Info Humanitaire

FilInfoHumanitaire
Informations humanitaires en direct

Visiteurs...