Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 23:58
L'Ukraine : la crise internationale la plus grave pour la stabilité du monde.

Chère Lectrice, Cher Lecteur,

Je vous fais suivre un article paru dans le journal Suisse "Le Temps".

Souvent les journalistes suisses ont un avantage sur leurs confrères de l'Union européenne ou des grandes puissances : ils "jettent" un oeil plus réaliste, car moins engagé, sur la situation internationale.

Dans les tempêtes médiatiques récentes et face aux crises au Yémen ou encore en Syrie nous avons tendance à oublier l'Ukraine. Or, l'Ukraine est d'abord une crise majeur oubliée.

Les ONG s'y intéressent peu et l'opinion publique ne prête que peu d'attention.

Ensuite l'Ukraine est probablement la crise internationale la plus grave pour la stabilité du monde. Ce conflit est au coeur de l'Europe. Face à la lâcheté européenne et à l'indifférence américaine, Poutine sait qu'il peu avancer. Sans risques ? Pas complètement, mais il peut tenter tester la capacité de résistance des européens et du velléitaire Obama.

Et à ce jeu tout le monde peut commettre le faux pas fatal.

L'article du journal "Le temps" nous rappelle opportunément que le danger pour nous est là et qu'il est le danger le plus immédiat.

A tout moment un conflit majeur peut éclater. A tout moment cela veut dire concrètement d'un jour à l'autre. Personne ne semble réellement en prendre conscience. Bref, tout va bien et le sujet important du jour est la bataille farouche entre les taxis et Uber. Intéressant.

Comme le dit Kong Fuzi (latinisé par les jésuites en Confucius) : quand le sage montre la lune, l'idiot, lui, regarde le doigt

Bien amicalement à vous tous

FR



L'Ukraine : la crise internationale la plus grave pour la stabilité du monde.

EDITORIAL Mardi 23 juin 2015

 

Ouvrir les yeux

par Frédéric Koller

Avant que les tranchées poursuivent leur sillon à travers toute l’Europe, il est urgent d’ouvrir les yeux

Ukraine, au coeur de la fracture
C’est une guerre qu’on préférerait ne pas voir. D’ailleurs, elle tue peu, dérange peu, mobilise peu. Pourquoi s’en soucier? A l’est de l’Ukraine, il ne se passe pourtant pas un seul jour sans que l’on échange des coups de feu, sans que le décompte des victimes poursuive son œuvre: 6500 morts à ce jour.


En 2015, à l’est du continent, on creuse des tranchées sur des centaines de kilomètres. Pour mieux séparer les pro-européens des pro-russes. Pour mieux se protéger de Poutine, ajoute Kiev. Cette guerre qu’on refuse de nommer a jeté sur les routes des centaines de milliers de personnes et provoqué une crise humanitaire aiguë. Qui s’en préoccupe?


Loin d’être réglé, le conflit ukrainien poursuit son lent travail de pourrissement, savamment entretenu par Moscou. Le déni européen est d’autant plus inquiétant que ce bras de fer pourrait à tout moment dégénérer en un affrontement général avec son plus puissant voisin. La guerre du Donbass s’inscrit sur une ligne de fracture qui menace non seulement de faire sombrer l’Ukraine, mais de déstabiliser tout le continent.


Il ne s’agit pas d’ukrainophones et de russophones qui s’entre-déchirent. Mais d’un choc entre deux conceptions de l’organisation politique et économique du continent. Or les principaux acteurs de ce drame, Moscou et Bruxelles, s’éloignent inexorablement. Avec une Russie crispée dans son repli nationaliste et une Europe paralysée par les défis de son intégration, l’Ukraine est délaissée, au bord du gouffre.


A défaut de volonté politique pour renouer le dialogue, l’UE et la Russie cèdent à la tentation de gérer leurs différends à coups de règlements de comptes économiques, de gesticulations militaires. Lundi, l’UE a prolongé ses sanctions contre la Russie, et l’OTAN annonçait le doublement de ses forces de réaction rapide postées dans l’est du continent. Plus tôt, Moscou avait dégoupillé l’arme du chantage nucléaire. Comment sortir de cette spirale dont les premières victimes sont les Ukrainiens?


Soyons clairs, il n’est pas question de renvoyer dos à dos les acteurs de cette crise. Moscou est le principal fauteur de troubles. Mais, avant que les tranchées poursuivent leur sillon à travers toute l’Europe, il est urgent d’ouvrir les yeux.

 

Suite : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/4128ddd6-1919-11e5-9d4e-1dfb5906ea79/Ouvrir_les_yeux?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=generale-20150623

Partager cet article

Repost 0
Publié par François Rubio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ONG & Humanitaire NGOs
  • ONG & Humanitaire NGOs
  • : Francisco RUBIO, maître de conférence à l'université du Mans commente l'actualité des ONG et de l'humanitaire.
  • Contact

A découvrir...

2-Nous sommes tous Charlie

NOUVEAU !

ONG-HUMANITAIRE vous offre un fil d'information temps réel personnalisable sur la base des Google news.
Tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir les infos". C'est VOTRE journal !

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                    
 

 

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

A LA UNE :

 

header-guerre-14-18-300px.jpg
par Francisco RUBIO

ong-humanitaire-rubio-mobile.jpg

RUBIO-dictionnaire-pratique-humanite g

  Vient de paraître - Cliquer sur la couverture ci-dessus.

 

 

 ___________

Articles Récents

  • Simone Veil : hommage et leçons pour toute la classe politique
    Il m’a été donné deux fois dans ma vie de rencontrer Simone Veil : une fois lors d’un colloque de la Société française pour le droit international à Nanterre. Simone Veil était alors présidente du Fonds d’affectation spéciale au profit des victimes de...
  • Peur sur la démocratie ?
    La multiplication des attaques et interdictions sur les ONG est un bien mauvais signe. Égypte, Russie, Hongrie, Chine, Algérie, Soudan, Israël… Tous ces pays ont un point commun : sous des prétextes divers ils viennent d’adopter ou de renforcer leur législation...
  • Un peu partout dans le monde la liberté d'association est menacée. Russie, Chine, Burundi, Georgie, Azrbaïdjan et la liste n'est pas exhaustive hélas, adoptent des législations de plus en plus restrictive sur la liberté d'association sous des prétextes...
  • FOODWATCH - L'ONG qui alimente le débat : hydrocarbures dans l'alimentation en cours d'élimination !
    L'ONG Foodwatch poursuit son action d'information sur les aliments que nous consommons et cela commence à porter ses fruits Chère lectrice, Cher lecteur, Foodwatch poursuit son travail d'alerte sur les produits alimentaires que nous consommons. Certains...
  • L'HUMANITAIRE DANS TOUS SES ETATS - CICR - 21 octobre 2016
    Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Rattrapage week-end Chers lecteurs et lectrices, Les combats s'intensifient à Mossoul en Irak. Le CICR se tient prêt à assister immédiatement 270 000 personnes qui pourraient fuir la ville. Le Président...
  • Chère lectrice, Cher lecteur, La crise des réfugiés en Europe est un événement considérable. En effet, c’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l’Europe doit faire face à un tel afflux de migrants. Disons migrants et non pas réfugiés....
  • TRIBUNE #3 : DTB Togo
    DTB Togo • 06-12-2016 16:15 • je suis le directeur exécutif de l'association DTB ( développement des techniques de la biodiversité à la recherche d'une association ou ong pouvant nous accompagner dans les thématique agro écologie, environnementale, éducative,...
  • TRIBUNE #2 : Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court.
    Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court. The positive contributions made by various ad hoc international penal tribunals such as that of the ICTY & ICTR and the permanent ICC further the promotion...
  • Tribune #1 : ACEH-Les Compagnons Solidaires Action Terre d'Afrique
    TRIBUNE est un espace d'expression pour les ONG et associations offert par ong-humanitaire.com - Emmanuel So'o ateba Cofondateur ACEH Association de Coopération et d'Entraide Humanitaire BP:11369 Yaoundé Cameroun-Afrique centrale Tel:00237.699.74.94.25...
  • CICR - Le rattrapage du week end !
    Chers lecteurs et lectrices, Cette semaine aura été marquée par le bombardement d'un convoi humanitaire à Alep, énième violation grave du Droit international humanitaire dans le conflit syrien. A New-York, aux Nations unies, le président du CICR a appelé...

Fil Info Humanitaire

FilInfoHumanitaire
Informations humanitaires en direct

Visiteurs...