Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 01:46
Un peu partout dans le monde la liberté d'association est menacée. Russie, Chine, Burundi, Georgie, Azrbaïdjan et la liste n'est pas exhaustive hélas, adoptent des législations de plus en plus restrictive sur la liberté d'association sous des prétextes divers. Souvent c'est la lutte contre le terrorisme qui est mis en avant parfois le risque de voir des agents de l'étranger pour reprendre le vocabulaire "poutinien" qui est invoqué. La réalité est que la liberté d'association fait peur aux politiques et qu'elle toujours fait peur. Souvenons-nous des batailles sur cette question en France au XVIII ou au XIX siècle. Certes, nous savons que l'Arabie Saoudite finance par le biais d'associations des mouvements terroristes mais nous savons aussi que les dirigeants occidentaux ne se privent pas de rencontrer les dirigeants saoudiens sans jamais faire le moindre reproche car l'Arabie est d'abord un excellent client pour l'armement et un fournisseur de pétrole!!!
Quoiqu'il en soit ce petit article de l'agence Romandie m'a paru important pour vous car il fait le point sur cette question dans un pays comme l'Egypte où sous couvert de lutter contre certains mouvements intégristes comme les Frères musulmans on en profite aussi pour tordre le coup aux ONG qui défendent la liberté.Nous reviendrons vers vous pour vous informer un peu plus sur toutes ces questions.
 
Bonne lecture
 

Egypte: une loi controversée sur les ONG devant Sissi pour promulgation


Le Caire - L'Egypte a franchi mardi une nouvelle étape en vue de la promulgation d'un projet de loi controversé régulant les activités des ONG, un texte restrictif pour la société civile selon ses détracteurs.

Le Parlement a approuvé définitivement mardi le projet de loi après l'amendement de certaines dispositions, selon son site Internet. Le texte a été envoyé au président Abdel Fattah al-Sissi qui peut le promulguer ou le transférer une nouvelle fois aux députés pour de nouveaux changements, selon le député Khaled Youssef.

Mais le Parlement pourrait toutefois maintenir le projet de loi sous sa forme actuelle, jugée dévastatrice pour la société civile par un expert de l'ONU.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, les autorités répriment toute forme d'opposition, et n'hésitent pas parfois à prendre directement pour cible les organisations de défense des droits de l'Homme.

Le nouveau projet prévoit des peines allant jusqu'à cinq ans de prison et des amendes pouvant atteindre un million de livres égyptiennes (59.000 euros) pour tout contrevenant aux dispositions de la loi.

Aucune organisation ne peut mener une étude ou un sondage sans obtenir une autorisation de l'Etat. Et pour la publication, une autorisation est également requise.


Les ONG étrangères devront également payer jusqu'à 300.000 livres (18.000 euros) pour s'installer en Egypte et devront renouveler leur permis au bout d'une durée impartie.

Après un premier vote favorable à l'Assemblée à la mi-novembre, le projet de loi avait été envoyé au Conseil d'Etat pour consultations.

Les amendements de mardi, superficiels selon M. Youssef, ne touchent pas à la philosophie de la loi, qui cherche à restreindre la société civile.

Ce projet de loi représente la fin du travail de la société civile, assène-t-il.

Le texte prévoit par ailleurs une Autorité nationale regroupant notamment des représentants des services de sécurité, des renseignements et de l'armée pour gérer toute question relative aux financements venus de l'étranger ou aux activités des organisations étrangères installées en Egypte.

Il y a un nombre restreint d'associations jouant un rôle suspicieux, qui reçoivent des financements suivant un programme trouble, dont l'objectif n'est pas positif pour l'Etat, justifie le député Ahmed Tantawi qui défend le texte.

Depuis les manifestations de 2011 qui ont entraîné la chute de Hosni Moubarak, des responsables du gouvernement et des forces de sécurité laissent parfois entendre qu'ils soupçonnent les mouvements de la société civile de vouloir déstabiliser le pays.

En mars, les autorités avaient toutefois assuré que les quelques 47.000 ONG du pays travaillaient en toute liberté.

Le rapporteur spécial de l'ONU sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d'association, Maina Kiai, avait estimé le 23 novembre dans un communiqué que si la loi était promulguée elle serait dévastatrice pour la société civile du pays, pour des générations à venir.

Dans le cadre d'une vaste enquête sur les financements étrangers de la société civile ouverte en 2011, plusieurs défenseurs des droits de l'Homme ont été interdits de sortie du territoire, ou ont vu leurs avoirs gelés ces derniers mois.

Le projet de loi pourrait interdire les organisations non-gouvernementales indépendantes du pays, en plaçant leur travail et leur financement sous le contrôle des autorités, notamment les puissantes agences de sécurité, a réagi lundi Human Rights Watch dans un communiqué, appelant le président Sissi à rejeter cette législation.


(©AFP / 29 novembre 2016 19h13)

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Publié par François Rubio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ONG & Humanitaire NGOs
  • ONG & Humanitaire NGOs
  • : Francisco RUBIO, maître de conférence à l'université du Mans commente l'actualité des ONG et de l'humanitaire.
  • Contact

A découvrir...

2-Nous sommes tous Charlie

NOUVEAU !

ONG-HUMANITAIRE vous offre un fil d'information temps réel personnalisable sur la base des Google news.
Tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir les infos". C'est VOTRE journal !

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                    
 

 

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

A LA UNE :

 

header-guerre-14-18-300px.jpg
par Francisco RUBIO

ong-humanitaire-rubio-mobile.jpg

RUBIO-dictionnaire-pratique-humanite g

  Vient de paraître - Cliquer sur la couverture ci-dessus.

 

 

 ___________

Articles Récents

  • Simone Veil : hommage et leçons pour toute la classe politique
    Il m’a été donné deux fois dans ma vie de rencontrer Simone Veil : une fois lors d’un colloque de la Société française pour le droit international à Nanterre. Simone Veil était alors présidente du Fonds d’affectation spéciale au profit des victimes de...
  • Peur sur la démocratie ?
    La multiplication des attaques et interdictions sur les ONG est un bien mauvais signe. Égypte, Russie, Hongrie, Chine, Algérie, Soudan, Israël… Tous ces pays ont un point commun : sous des prétextes divers ils viennent d’adopter ou de renforcer leur législation...
  • Un peu partout dans le monde la liberté d'association est menacée. Russie, Chine, Burundi, Georgie, Azrbaïdjan et la liste n'est pas exhaustive hélas, adoptent des législations de plus en plus restrictive sur la liberté d'association sous des prétextes...
  • FOODWATCH - L'ONG qui alimente le débat : hydrocarbures dans l'alimentation en cours d'élimination !
    L'ONG Foodwatch poursuit son action d'information sur les aliments que nous consommons et cela commence à porter ses fruits Chère lectrice, Cher lecteur, Foodwatch poursuit son travail d'alerte sur les produits alimentaires que nous consommons. Certains...
  • L'HUMANITAIRE DANS TOUS SES ETATS - CICR - 21 octobre 2016
    Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Rattrapage week-end Chers lecteurs et lectrices, Les combats s'intensifient à Mossoul en Irak. Le CICR se tient prêt à assister immédiatement 270 000 personnes qui pourraient fuir la ville. Le Président...
  • Chère lectrice, Cher lecteur, La crise des réfugiés en Europe est un événement considérable. En effet, c’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l’Europe doit faire face à un tel afflux de migrants. Disons migrants et non pas réfugiés....
  • TRIBUNE #3 : DTB Togo
    DTB Togo • 06-12-2016 16:15 • je suis le directeur exécutif de l'association DTB ( développement des techniques de la biodiversité à la recherche d'une association ou ong pouvant nous accompagner dans les thématique agro écologie, environnementale, éducative,...
  • TRIBUNE #2 : Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court.
    Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court. The positive contributions made by various ad hoc international penal tribunals such as that of the ICTY & ICTR and the permanent ICC further the promotion...
  • Tribune #1 : ACEH-Les Compagnons Solidaires Action Terre d'Afrique
    TRIBUNE est un espace d'expression pour les ONG et associations offert par ong-humanitaire.com - Emmanuel So'o ateba Cofondateur ACEH Association de Coopération et d'Entraide Humanitaire BP:11369 Yaoundé Cameroun-Afrique centrale Tel:00237.699.74.94.25...
  • CICR - Le rattrapage du week end !
    Chers lecteurs et lectrices, Cette semaine aura été marquée par le bombardement d'un convoi humanitaire à Alep, énième violation grave du Droit international humanitaire dans le conflit syrien. A New-York, aux Nations unies, le président du CICR a appelé...

Fil Info Humanitaire

FilInfoHumanitaire
Informations humanitaires en direct

Visiteurs...