Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 17:01

La multiplication des attaques et interdictions sur les ONG est un bien mauvais signe.

Égypte, Russie, Hongrie, Chine, Algérie, Soudan, Israël…

Tous ces pays ont un point commun : sous des prétextes divers ils viennent d’adopter ou de renforcer leur législation réduisant la liberté d’association.
Or chacun sait que la liberté d’association est une liberté fondamentale et que sa remise en cause est en général le signe annonciateur de mesures encore plus restrictives pour la liberté des citoyens.

La technique utilisée est toujours la même sous toutes les latitudes : d’abord un texte autorisant des contrôles plus approfondis, puis des obligations de plus en plus nombreuses et enfin des interdictions. Les raisons invoquées sont toujours les mêmes : la sécurité, le risque d’utilisation de structures associatives pour mener des actions terroristes ou encore la manipulation des ONG par des gouvernements étrangers.

Mais dans tous les cas l’objectif est clair : faire disparaître toute contestation ou au moins la réduire.

Comme on peut le noter les quelques pays cités sont très différents les uns des autres. Rien de commun entre des dictatures avouées comme le Soudan, des dictatures cachées comme la Russie et des démocraties comme Israël, mais tous ont en commun la peur de la société civile.

A ces attaques frontales les pays occidentaux de leur côté mettent en cause le rôle des ONG dans certains situations. Prenons les migrations et écoutons ce qui se dit en Méditerranée.
 

Selon certains gouvernements les ONG sont responsables de l’augmentation des flux migratoires car en portant secours aux migrants elles encouragent les femmes et les hommes de nombreux pays africains à tenter la traversée.
 

Remettons les pendules à l’heure s’il vous plaît. Sauf erreur de ma part la situation en Irak, Syrie, Soudan, Libye, Yémen, etc n’est pas le résultat du travail des ONG mais bien le résultat de la politique menée par les états occidentaux. Les ONG ne font que porter secours à des femmes et des hommes qui fuient des pays pour des rasions multiples et variés. Que faudrait-il faire ? Les laisser mourir ? Sous nos yeux.

Pour moi, peu importe l’exploitation qui en a été faîte le corps d’un enfant sur une plage du sud de l’Italie : cette image reste un scandale, une tâche sur le front de tous les dirigeants qui doivent en assumer collectivement la responsabilité. Eux savent très bien se protéger. Pas le moindre attentat. Le raisonnement est simpliste probablement mais il est le reflet d’une réalité.

Alors que penser de tout cela ?

En rendant responsables les ONG de la situation migratoire les dirigeants se défaussent et stigmatisent celles et ceux qui accomplissent un devoir humanitaire. Regarder d’une façon indifférente la mort des migrants c’est déjà mettre le doigt dans l’engrenage du totalitarisme et de l’inhumain. C’est ouvrir la porte à toutes les violations des droits de l’homme. Nous avons déjà connu cela. Cette situation est d’autant plus alarmante aujourd’hui, qu’elle se déroule dans une indifférence générale des opinions publiques blasées. Même la révolte a disparu.

Ensuite en réduisant puis supprimant la liberté d’association la porte est ouverte à la disparition progressive des libertés et de la démocratie. Là encore cela se déroule dans l’indifférence générale.

Je ne sais pas si le sursaut français face aux populismes est de bon augure. On verra le président aux actes et non pas aux paroles. Le maintien d’une sorte d’état de siège permanent pour répondre aux actes de terrorisme n’est pas de bon augure. D’autant plus que la liberté totale dont semble jouir les fichés S montre que cet « état de siège » n’est assurément pas la bonne réponse face à un problème grave : la montée d’un islam radical qui nie toutes les valeurs qui sont les nôtres comme la liberté d’opinion, la laïcité, l’égalité, la séparation du civil et du religieux. Attention, tout compromis de ce point de vue est un formidable appel d’air.

La France a su être, dans l’humanitaire, le porte étendard d’un humanitaire laïc et combattant espérons que cela pourra continuer. S’adapter c’est parfois renoncer, contrairement à ce que peuvent croire certains.

FR

Partager cet article

Repost 0
Publié par François Rubio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ONG & Humanitaire NGOs
  • ONG & Humanitaire NGOs
  • : Francisco RUBIO, maître de conférence à l'université du Mans commente l'actualité des ONG et de l'humanitaire.
  • Contact

A découvrir...

2-Nous sommes tous Charlie

NOUVEAU !

ONG-HUMANITAIRE vous offre un fil d'information temps réel personnalisable sur la base des Google news.
Tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir les infos". C'est VOTRE journal !

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                    
 

 

ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

A LA UNE :

 

header-guerre-14-18-300px.jpg
par Francisco RUBIO

ong-humanitaire-rubio-mobile.jpg

RUBIO-dictionnaire-pratique-humanite g

  Vient de paraître - Cliquer sur la couverture ci-dessus.

 

 

 ___________

Articles Récents

  • Simone Veil : hommage et leçons pour toute la classe politique
    Il m’a été donné deux fois dans ma vie de rencontrer Simone Veil : une fois lors d’un colloque de la Société française pour le droit international à Nanterre. Simone Veil était alors présidente du Fonds d’affectation spéciale au profit des victimes de...
  • Peur sur la démocratie ?
    La multiplication des attaques et interdictions sur les ONG est un bien mauvais signe. Égypte, Russie, Hongrie, Chine, Algérie, Soudan, Israël… Tous ces pays ont un point commun : sous des prétextes divers ils viennent d’adopter ou de renforcer leur législation...
  • Un peu partout dans le monde la liberté d'association est menacée. Russie, Chine, Burundi, Georgie, Azrbaïdjan et la liste n'est pas exhaustive hélas, adoptent des législations de plus en plus restrictive sur la liberté d'association sous des prétextes...
  • FOODWATCH - L'ONG qui alimente le débat : hydrocarbures dans l'alimentation en cours d'élimination !
    L'ONG Foodwatch poursuit son action d'information sur les aliments que nous consommons et cela commence à porter ses fruits Chère lectrice, Cher lecteur, Foodwatch poursuit son travail d'alerte sur les produits alimentaires que nous consommons. Certains...
  • L'HUMANITAIRE DANS TOUS SES ETATS - CICR - 21 octobre 2016
    Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Rattrapage week-end Chers lecteurs et lectrices, Les combats s'intensifient à Mossoul en Irak. Le CICR se tient prêt à assister immédiatement 270 000 personnes qui pourraient fuir la ville. Le Président...
  • Chère lectrice, Cher lecteur, La crise des réfugiés en Europe est un événement considérable. En effet, c’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l’Europe doit faire face à un tel afflux de migrants. Disons migrants et non pas réfugiés....
  • TRIBUNE #3 : DTB Togo
    DTB Togo • 06-12-2016 16:15 • je suis le directeur exécutif de l'association DTB ( développement des techniques de la biodiversité à la recherche d'une association ou ong pouvant nous accompagner dans les thématique agro écologie, environnementale, éducative,...
  • TRIBUNE #2 : Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court.
    Hakimi Abdul Jabar - Global justice newsletter - Coalition for the international criminal court. The positive contributions made by various ad hoc international penal tribunals such as that of the ICTY & ICTR and the permanent ICC further the promotion...
  • Tribune #1 : ACEH-Les Compagnons Solidaires Action Terre d'Afrique
    TRIBUNE est un espace d'expression pour les ONG et associations offert par ong-humanitaire.com - Emmanuel So'o ateba Cofondateur ACEH Association de Coopération et d'Entraide Humanitaire BP:11369 Yaoundé Cameroun-Afrique centrale Tel:00237.699.74.94.25...
  • CICR - Le rattrapage du week end !
    Chers lecteurs et lectrices, Cette semaine aura été marquée par le bombardement d'un convoi humanitaire à Alep, énième violation grave du Droit international humanitaire dans le conflit syrien. A New-York, aux Nations unies, le président du CICR a appelé...

Fil Info Humanitaire

FilInfoHumanitaire
Informations humanitaires en direct

Visiteurs...